Danse à la Bnu le 28 mars à 18 h 30 : Gestes du monde, entre identité et mémoire

L’interprète, le danseur, reçoit de l’altérité par tous ses sens, dans tous les sens. De la mémoire à la conscience dans le geste dansé, qu’est-ce qui fait l’identité d’un corps ? Comment s’exprime-t-il dans sa singularité et dans son rapport au monde ? De quelle façon les chorégraphes traitent-ils de ces questions ?

MÉMOIRE DU CORPS ET IDENTITÉS CHORÉGRAPHIQUES

Traversée par des pratiques aussi différentes que le krump, le khatakali, le flamenco ou le butô, la chorégraphe Nach explore la mémoire de gestes que ces danses ont déposés en elle. Croisant cultures et codes chorégraphiques, elle ravive ainsi désirs et fantômes et questionne la construction des genres.

À SUIVRE à la Bnu :

Conférence de Nach, avec la participation d’Anna Kalyvi, enseignante en études chorégraphiques. Cette rencontre s’inscrit dans le cycle de conférences “Gestes du monde : entre identité et mémoire” organisé par POLE-SUD CDCN et l’Université de Strasbourg, en partenariat avec la Bnu.

Lun 28.03 | 18:30 │ Auditorium │ Gratuit | Sur réservation

A VOIR à POLE-SUD :

Nach / Nach Van dan Dance Company

Plus d’informations sur le site de la Bnu et sur le site de Pole-Sud.



Citer ce billet
Gwénaël Citérin (2022, 18 mars). Danse à la Bnu le 28 mars à 18 h 30 : Gestes du monde, entre identité et mémoire. Réseau des bibliothèques d’art de Strasbourg. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ta1p

Gwénaël Citérin

Responsable scientifique Arts et Iconographie - Bibliothèque nationale et universitaire

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search