Corps célestes

Ce nouveau post des bibliothécaires de la HEAR est l’occasion de vous parler de trois manifestations imbriquées les unes aux autres telles des poupées gigognes. Tout d’abord, la Biennale de la Photographie de Mulhouse. Puis, les expositions « Point cardinal 3 » et « 00 08’ 00’’ » et enfin la publication Corps Célestes. Petit tour d’horizon de ces trois « poupées russes ».

La Biennale

La Biennale de la Photographie de Mulhouse est un rendez-vous incontournable pour la photographie contemporaine. Elle s’étend sur deux pays, la France et l’Allemagne. 2022 accueillait le 5ème édition qui a eu lieu du 10 juin au 17 juillet 2022. Baptisée Corps célestes, le thème central était le cosmos, ce qui l’accompagne comme les astres, les étoiles et notre rapport, à nous êtres humains, au cosmos.  Les photographes présentés ont proposé des œuvres sur trois thèmes : « Des corps en quête d’infini », « L’influence des astres » et « Des forces telluriques ».

Les expositions

Les écoles d’art du Grand Est ont participé à la 5ème Biennale de la Photographie à travers deux expositions, « Point cardinal 3 » et « 00 08’ 00’’ ». Des étudiants de la HEAR ont donc pu exposer leurs photographies dans deux lieux l’été dernier.

L’exposition baptisée « Point Cardinal III » était exposée le long du canal face au Musée de l’Impression Sur Étoffes de Mulhouse. « L’exposition sous forme d’affichage le long des quais, présente une sélection de photographies d’étudiant·e.s réalisées dans le cadre des cours d’Agnès Geoffray, Constance Nouvel, Cyrielle Lévèque (ÉSAL Metz et Épinal), d’Andrea Keen (ENSAD Nancy), de Manuela Marques (ESAD de Reims), d’Anne Immelé, Isabelle Le Minh, Emilie Vialet (HEAR Mulhouse-Strasbourg). Durant l’année 2021-2022, les étudiant.es ont travaillé à partir de la thématique de la BPM 2022, Corps Célestes avec une diversité de propositions témoignant de la vitalité de la jeune création.» 

L’exposition « 00 08’ 00’’ », a quant à elle été présentée à la Mairie de Thann, constituée de photographies d’étudiant.es de 2e année en option Art de la Haute Ecole des Arts du Rhin, avec comme texte de réflexion pour leur travail : « Les rayons du soleil mettent environ huit minutes à nous parvenir. Les étoiles, souvent étudiées pour lire notre avenir, sont paradoxalement des vestiges du passé. La vitesse de la lumière est un obstacle à notre désir de voir le réel, nous ramenant à notre incapacité à comprendre un univers qui nous dépasse. Plus nous en savons, plus l’inatteignable nous semble indéchiffrable, et la contemplation des astres se transforme en crise ontologique. Capturer les corps célestes par la photographie (littéralement « écriture par la lumière ») peut devenir un remède à nos maux existentiels ; à la manière d’une conquête spatiale qui garderait les pieds sur terre. Exposer les astres de notre quotidien, c’est les faire vivre dans notre réalité, pour mieux nous réconcilier avec eux. »

Le catalogue accompagnant l’exposition

@2022 S. Bouffard 

Inhabituel, ludique, beau, cet ouvrage singulier est formé de quatre feuilles pliées en huit. Il peut se parcourir de deux façons. Tout d’abord, on peut le lire comme un livre classique dont on tournerait les pages de droite à gauche. Le pendant unique de cette édition, est cette possibilité de la parcourir comme une collection de posters déployables. Sur chacun de ces posters sont reproduits une vingtaine de photographies. 172 photographies prises par 72 étudiant.e.s sont visibles sur cette publication. Elles ont été organisées par des algorithmes utilisant les métadonnées liées aux fichiers des photographies.

@2022 S. Bouffard 

La publication a été conçue par des étudiant.es de l’atelier de Communication graphique de la HEAR à Strasbourg aidé.e.s par Drice Ducongé dos Santos, Léa Govignon et Young-joo Kang ; le suivi pédagogique de la publication a été fait par Loïc Horellou, Isabelle Le Minh, Yohanna-My Nguyen, Jérôme Saint-Loubert Bié. Le catalogue est publié par la Haute école des arts du Rhin.

@2022 S. Bouffard

Ce document est disponible à la bibliothèque de la HEAR en consultation sur place.

@2022 les auteur.ice.s des images

@2022 ENSAD Nancy, ESAD de Reims, ESAL, HEAR pour l’ensemble de la publication

@2022 S. Bouffard

 

 

@2022 S. Bouffard 

 

@2022 S. Bouffard



Citer ce billet
mboulier (2022, 28 octobre). Corps célestes. Réseau des bibliothèques d’art de Strasbourg. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ta2k

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search