Les éditions Ju-Young KIM

Ju-Young est artiste, professeure et responsable de l’atelier livre de la Haute école des arts du Rhin.

En 2010, elle créé sa maison d’éditions de livres d’artistes. Lieu de productions originales, de confrontation d’idées et d’expositions, l’objectif premier des « éditions ju-young kim » est d’accueillir des artistes souhaitant produire leur propre livre d’artiste sans que cela ne soit nécessairement leur spécialité.

Conjuguant les idées, les responsabilités, les sensibilités, elle parle d’un travail à « quatre mains » pour les créations de ma maison d’éditions.

 

Créé par Ju

Il est midi, là-bas – Ju-Young Kim

2014

5 x 10 cm, 104 pages

2éme édition

10 exemplaires

« Des “négatifs” ou plutôt, des “pseudo-négatifs”… (les photographies instantanées “Polaroïd ” n’ont pas de véritables négatifs).Matrices génitrices de photographies uniques, qui, nais­sance donnée, deviennent stériles, rebuts. Nulle “représentation” explicite, juste ces traces sen­sibles qui résistent à l’évidente identification. Objets sans statut, sans valeur, fragiles, précaires. Pourtant, c’est la délicatesse de ces images que Ju-Young Kim nous donne à voir en reproduction dans ce petit livre, pour nous inviter à partager ses rencontres cordiales, fortes, singulières avec les compagnons d’Em­maüs de Strasbourg. Les photographies originales ont été offertes aux per­sonnes photographiées. » Jean-Marie Krauth, artiste

 

Créés par d’ancienn.e.s étudiant.e.s

Fins de journées – Jérémie Fischer

2022

Format

150 exemplaires

Entièrement sérigraphié en 18 tons directs, comportant chacun une composition unique de couverture par embossage à chaud.

Hommage au Grand Verre de Marcel Duchamp, « Fins de journées », c’est un terme attribué aux boules presse-papier réalisées avec les restes, les chutes de verre de la fin de journée de labeur des artisans verriers.C’est dans ce même état d’esprit, à contre-courant de la débauche productiviste du gaspi et du gâchis que Jérémie Fischer a donné une seconde vie aux rebuts de ses collages en papier teinté, soigneusement préservé ces contre-formes, pour créer de nouvelles compositions.

Fins de journées – Jérémie Fischer

À travers la vitre – Laura Caillaux

2018

16 x 22,5 cm, 172 pages

100 exemplaires

« Installée dans le train, une passagère observe à travers la vitre les villages et les campagnes de France défiler. Toutes ces formes qui se répètent le long des voies ferrées suivent une rythmique silencieuse et graphique.Tous ces endroits où elle n’ira jamais.Installée dans le train, une passagère essaye de retenir l’image disparue. » L.C.

 

bagatelles – Julie Deck Marsault

2016

11 x 18 cm, 158 pages

50 exemplaires numérotés, signés

Ce livre est né d’une collecte de lettres d’amour opérée autour de l’auteur. Près de 200 lettres lui ont été confiées. Après les avoir disséquées, retranscrites, organisées, assemblées, anonymisées, Julie Deck Marsault a trans­formé le fruit de cette collecte en une unique correspon­dance entre deux individus. Bagatelles est un roman épistolaire plein de rebondisse­ments…

 

Je, tu, on – Angéline Girard

2016

11 x 21 cm, 224 pages

50 exemplaires numérotés, signés

« Au fond d’un placard, une jeune fille trouve une boite.Elle redécouvre toute une correspondance vieille d’une dizaine d’année. Des lettres au parfum de long après-midi à courir dans l’herbe.Elle se replonge dans son histoire avec L. R. et J. »

 

Créés par des artistes qui ont été, à un moment, enseignant.e.s à l’école

Mes Espèces – Guillaume Dégé

2013

11,5 x 18 cm, 64 pages

200 exemplaires numérotés

Le traité des espèces, ou, « mes espèces », est une forme de livre scientifique, en ce qu’il tente de rendre compte d’une faune, et d’une géologie, découverte un peu par hasard, au fur et à mesure de sa propre élaboration. Cette science qui s’établit par l’obser­vation des phénomènes à venir, des phénomènes qui sortent des instruments de l’auteur, est aussi discutable, douteuse (capable d’être mise en doute), aussi aléatoire que prévisible que n’importe quelle science dure. Elle reste peut-être, légèrement en amont, retranchée dans sa description, « c’est comme ça », lais­sant à penser au lecteur qu’il lui reste beaucoup de temps devant lui.

 

Les Parages – Guillaume Dégé

2017

21 x 29,7 cm, 48 pages

200 exemplaires numérotés, signés

« Les parages sont à la fois proches, et à la fois légè­rement excentrés du point de fixation du regard. On ne peut pas écrire qu’ils sont complètement étrangers à la scène, cependant on ne s’y attarde pas. Un déserteur rôde, il a conclu pour lui-même qu’il préférait vivre dans les parages plutôt que sous une bannière au coeur de l’image. » G.Dg

 

0…103 – Jean-Marie Krauth

2018

1ère édition, 100 exemplaires

 

2020

2éme édition, 100 exemplaires

8,5 x 12,5 cm, 226 pages

 

Livre constitué d’un choix subtil de 103 premières de cou­vertures de thriller et de romans policiers dont les titres constituent à la fois le contenu du livre et sa pagination.Un clin d’oeil à Un printemps pourri de De Compte, livre des éditons ju-young kim paru en 2013. Lauréat du Prix Bob Calle 2019 du livre d’artiste.

 

La vraie nature de Cupidon – Jean-Marie Krauth

2020

8,5 x 12,5 cm, 72 pages

100 exemplaires

Ce petit livre abécédaire présente vingt six affiches de cinéma, de 1933 à nos jours. Ces affiches, disjointes de l’histoire des films corres­pondants, proposent, à l’instar des cadavres exquis des surréalistes, un scénario décalé, une relecture distan­ciée de la vraie nature de Cupidon.

 

Judith et ses bouffons – Jean-Marie Krauth

2018

8,5 x 12,5 cm, 138 pages

100 exemplaires

Le livre Judith et le bouffon (éditions ju-young kim – 2011 – épuisé), était le fruit d’un pari singulier de constituer un jeu complet de 52 cartes à jouer avec 52 dos différents, exclu­sivement avec des cartes ramassées par terre durant une douzaine d’années et de milliers de kilomètres parcourus par jmk. à travers le monde.Pour cette édition augmentée, Judith, la dame de coeur yéménite, a invité des bouffons originaux et des cartes iné­dites, n’ayant trouvé leur place dans l’édition précédente.

 

Judith et le bouffon 2011

15 x 21 cm, 136 pages

100 exemplaires numérotés, signés, comportant une carte originale

 

36. 05. 89 -Jean-Marie Krauth

2012

Portfolio, 30 x 40 cm, 14 planches, 10 photos

100 exemplaires numérotés, signés

Depuis ce cinq juin mille neuf cent quatre-vingt neuf, l’image de cet homme à la chemise blanche, les mains nues, immobilisant par sa seule présence une colonne de blindés venant de la place Tiananmen, est gravée dans sa mémoire. Vingt ans après, malgré la censure toujours en vigueur, Jean-Marie Krauth a souhaité aller à sa rencontre, ave­nue Chang’an, à Pékin.

 

QUE FAIRE ? – Jean-Marie Krauth

2015

21 x 21 cm, 440 pages

100 exemplaires numérotés, signés

Le livre « QUE FAIRE ? » s’est construit au fil de 23 années de voyages à travers le monde. Une collection de 200 tampons marqués des mots « que faire ? », dans plus de cent quarante langues. Réalisé dans un minuscule village himalayen, une administration laotienne, un bidonville d’une mégapole indienne, une boutique d’état de la Mongolie Intérieure ou un village africain…, objet au design sophistiqué ou objet brut taillé dans un morceau de pneu à la lame de rasoir, orné d’une typographie raffinée ou gravé à partir de l’écriture manuscrite du fabricant, en langues courantes ou langues en voie de disparition, chacun de ces tampons a son histoire, témoigne d’une rencontre singulière, d’une économie, d’une vision du monde.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search