La Bibliothèque des Musées de Strasbourg

Vue de la salle de lecture. Bibliothèque des Musées de Strasbourg

La Bibliothèque des Musées de Strasbourg propose un exceptionnel ensemble documentaire et patrimonial autour des arts visuels qui reflète l’histoire du riche passé culturel franco-allemand de la ville et de ses musées.

Ses collections recensent 150.000 volumes couvrant les domaines thématiques représentés par ces institutions : Beaux-Arts, arts graphiques, arts décoratifs, architecture, arts et traditions populaires, illustration et arts du livre, histoire culturelle de l’Alsace, art contemporain. On y trouve aussi des études de référence en sciences de l’art, esthétique ou muséographie. Librement accessible à la consultation, ce fonds est régulièrement enrichi sur la base d’une politique documentaire concertée, en lien étroit avec les départements scientifiques des musées et son réseau de partenaires.

Salle de lecture, aile est du Palais Rohan, vers 1950

C. Gessner, L. Schan, Thierbuch, Zurich, C. Froschauer, 1563

La Bibliothèque des Musées de Strasbourg est aussi une institution patrimoniale qui préserve et enrichit un fonds de livres anciens et précieux. Il est constitué de plusieurs ensembles de référence : livres anciens illustrés (anatomie artistique, emblématique, histoire naturelle, costumes, topographie…), œuvre imprimé de Gustave Doré (près de deux cent volumes en plusieurs éditions du vivant de l’artiste), collection d’albums d’ornements et d’art décoratif, de revues et livres illustrés des XIXe et XXe siècles. La bibliothèque est également dotée d’un important fonds moderne et contemporain de livres illustrés, revues et livres d’artistes retraçant l’histoire des avant-gardes artistiques européennes (expressionnisme, dada, surréalisme, Internationale Situationniste, fluxus) et d’importants exemples de l’histoire du design graphique et de la photographie. Ces fonds font régulièrement l’objet de programmes de valorisation.

W. Kandinsky, F. Marc, Der Blaue Reiter, Munich, R. Piper, 1912

Comme la plupart des institutions culturelles de la ville, la bibliothèque des musées a bénéficié du vaste chantier de reconstitution des collections entrepris sous le Reichsland Elsass-Lothringen dans le but de compenser les destructions de la guerre de 1870-71. Le noyau des collections de la bibliothèque est en effet constitué de deux fonds initiaux : ceux des bibliothèques du Musée des Arts décoratifs et du Musée des Beaux-Arts. Si la seconde était constituée dans un souci de documentation guidant la politique d’acquisition du musée, la première nourrissait également une ambition pédagogique : celle de fournir aux artistes et artisans de la ville, notamment employés à la construction du quartier de la Neustadt, un vaste catalogue de modèles d’arts décoratifs. Ces deux ensembles ont été réunis en 1939 dans la perspective du développement du réseau des Musées de la ville à l’initiative du directeur des Musées Hans Haug. Devenue une institution à part entière, la bibliothèque s’est dotée d’une politique documentaire et de moyens pour l’accroissement de ses collections. Après avoir été hébergée dans l’actuelle galerie Heitz (aile est du Palais Rohan), puis au 5 place du Château avec le Cabinet des Estampes, elle s’est ainsi installée dans le récent bâtiment du Musée d’Art moderne et contemporain où elle accueille aujourd’hui ses lectrices et lecteurs.

 

Franck Knoery

Conservateur de la Bibliothèque des Musées de Strasbourg

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search